jeudi 19 septembre 2013

Vivre à l'étrangers



J'ai testé pour vous "quitter son pays et vivre ailleurs"..bon ok on est pas parti très loin ..on est allés en Espagne!

Il y a 7 ans, je débarquais avec mes 3 mouflets, le mari, le chat et le chien dans un petit village catalan au nord de Barcelone, sans parler un mot d'espagnol...et encore moins de catalan! Il a fallut s'organiser et découvrir cette autre culture pourtant pas si étrangère.

Trouver un logement: 

Vous découvrez durant vos nombreuses visites qu'il n'y a pas forcément de chauffage dans les maisons ou appartements, qu'ils adooorent le carrelage et en mettent de partout! et surtout je n'ai jamais vu autant de toilettes dans une maison! L'électricité peut partir en live, vous n'avait pas de prise de terre, ( du coup impossible d'aller chercher votre linge humide dans votre machine à laver, pied nus, sinon vous vous prenez le jus!),  vos plinthes sautent, vos salles de bain se bouchent tous les 4 matins...mais vous avez un toilette par personne, s'il vous plait!!!

Ensuite, se nourrir!

Nous les français, sommes très bien lotis avec le fromage, du coup quel choc quand on découvre que la diversité n'est pas forcement quelque chose de commun, et qu'à part le fromage manchego...il faut débourser quelques euros en plus pour un bon "queso" qui pue ou si vous êtes patiente, attendre la visite d'amis ou de membres de la famille!

Ensuite, si nous utilisons beaucoup de beurre et de crème fraîche, eux utilisent des litres et des litres d'huile d'olive! Nos " 2 cuillères à soupe d'huile d'olive..." dans les bonnes vieilles recettes de nos mères, içi, deviennent, 20 cl voir plus, pour cuire de simple oeufs au plat ( le pire ....c'est que c'est bon et qu'on s'y habitue!).


Savoir communiquer!


 J'ai voulu prendre des cours d'espagnol au début pour pouvoir communiquer et surtout survivre aux réunions de l'école. Déjà, Ô surprise, les réunions se font en catalan et tant pis pour vous si vous ne comprenez rien! et de plus les gens ne comprennent pas que vous ayez choisi l'espagnol! Bref, pas évident au début! Mais on s'accroche et on finit par aligner 2 mots.




Une fois que vous vous habituez à vivre au milieu de carrelages, sans faire la queue aux toilettes le matin ( ça a du bon, il faut l'avouer!), que vous n'achetez plus votre bouteille d'huile d'olives d'1 litre mais de 5 litres, qu'enfin vous parlez espagnol et comprenez le catalan, vous commencez à vous rendre compte que :

- Les catalans ont un coeur gros comme ça! quand ils vous acceptent c'est très fort!
- Ils sont très serviables
- Vous vivez plus dehors ( les catalans invitent peu voir pas du tout chez eux, donc tout se passe aux cafés ou aux restos).
- Vous devenez moins stressées au niveau des horaires
- Gros squatte des terrasses...plus de soleil, plus de raison de se sentir en vacances!
- Vous êtes presque bilingue et sans effort! Wouuuaaww! quel beau challenge... surtout que c'était pô gagné pour moi!
- Le "pan con tomate" est entré dans votre vie sans difficulté
...etc...


Bref, tout ça pour dire, que je vous conseille de partir, de quitter votre zone de confort, si vous en avez l'occasion. On apprend plein de chose sur soi, sur les autres. Se mettre en danger est pour moi une arme contre la routine destructrice et j'espère pouvoir continuer en découvrant d'autres pays...qui sait....



A vos valises et bon vent! ;)